MENU
Day -2
It is planned that the volunteers arrive two days before the beginning of the expedition, to let us have some rest and to discover the country and specially Yaoundé, the capital. For me, this trip is very important and surprising, because it is my first time in Africa, and... my first time in an airplane !

I had much emotion in this one day, and I also have to make a special effort to translate between the french Cameroonians and my colleagues volunteers... This evening, I think I deserve a good bed at the hotel !
Jour -2
Il est prévu que les volontaires arrivions deux jours avant le début du projet, pour nous reposer et pour découvrir le pays par le biais de la capitale, Yaoundé. Pour moi, c'est une grande première, car c'est la première fois que je me rends en Afrique et également... la première fois que je prends l'avion !

Cela fait beaucoup d'émotions pour moi en un seul jour, sans compter l'effort que me demande la traduction que je dois faire régulièrement entre les francophones et mes collègues volontaires... Le soir, je pense avoir bien mérité mon lit à l'hôtel !
Day -1
We discover Yaounde by foot, just after giving some news to our families and friends in an internet café. We can see all the yellow cabs, hooting their's horn everywhere, every time... We also see the kids going to school in their blue uniform. We don't know the value of different things here, so several times we pay 2 or 3 times the price.

We met Dr Dzikouk and a driver from the organisation for lunch. After that, we go in the town center, where we are called from everywhere, by all the little sellers concentrated in the street... We take some photos and we learn the hard reality of corruption... We come back to the hotel for dinner, and my fellows go with the driver to a typical cameroonian club. For me, it's over, I cannot resist to a good night in my bed...
Jour -1
Nous découvrons la grande ville de Yaoundé à pieds, après avoir passé une heure dans un cyber-café pour donner des nouvelles à nos proches. Nous observons les ribambelles de taxis jaunes klaxonnant à tout va, les enfants allant à l'école en uniforme bleu... Comme nous ne connaissons pas encore la valeur des choses et des services ici, nous nous faisons avoir plusieurs fois en payant 2 ou 3 fois le prix normal.

Après le repas, où nous avons rencontré le Dr Dzikouk et un des chauffeurs de l'organisation, nous allons en centre ville. Nous nous faisons interpeller en tout sens, nous prenons quelques photos et apprenons la dure loi de la corruption... Enfin, après le dîner à l'hôtel, mes acolytes partent pour la soirée dans un club typique camerounais, tandis que je ne résiste pas à l'appel de mon lit...
D Day
After a good rest, very nice, Vincent come with me for a walk. We go to the Congress Hall, where we can see a very good overview of Yaounde, its quarters and hills. We walk back to the hotel, making a large loop in the town. We find Shaun there, and Taku, the Principal Investigator (PI) for the project on the field. An english man, Malcolm, is also here, so we go for lunch with him.

After lunch, we go and have a look to the central market in Yaounde, and we have a walk in the town, before coming back to the hotel for the evening briefing. Taku gives us some background papers, and he quickly explains to us what we will do for the project. We will know more the following day.
Jour J
Après une grasse matinée bien agréable, Vincent et moi allons au Palais des Congrès, d'où nous avons une vue magnifique sur toute la ville de Yaoundé, ses quartiers et ses collines. Nous revenons à pied, en parcourant une large boucle avant de retrouver l'hôtel. Nous y trouvons Shaun, ainsi que Taku, le responsable du projet sur le terrain, avec ses adjoints. Malcolm, un Anglais, est là également, et nous partons déjeuner tous les 4.

Suite au repas, nous allons faire un tour au marché central de Yaoundé, et nous promenons dans la ville avant de revenir à l'hôtel pour le briefing du soir. Taku nous donne quelques documents, nous explique notre rôle dans le projet. Nous en saurons davantage le lendemain.
Day 2
This day is a course one. We are at the CBCS office, with Malcolm, Taku, his assistants... Dr Guillaume Dzikouk welcomes us with a little speech. After this, he gives the floor to Taku, who presents us the "emergency plan" (to reassure us about what is planned in case of problem), Cameroon and its biodiversity, what puts nature in danger and the conservation's need, choice of birds as indicators, and finally, the picathartes ! I am looking forward to know this mysterious bird...

During the afternon, we have a lesson about the equipment we will use and the way to use it, by Malcolm, who is the specialist here. At the end of the day, Taku gives us the last advice to make good work on the field. I am very impatient to go there ! We complete the day, together, in a typical african restaurant, the Parallel. Tomorrow, we go to the forest !
Jour 2
Cette journée est une journée de cours. Nous la passons au siège de CBCS, en compagnie de Malcolm, Taku, ses assistants... Après un bref discours d'accueil de la part du Dr Guillaume Dzikouk, Taku prend la parole pour nous présenter tour à tour, le "plan d'urgence" (pour nous rassurer sur les dispositions prises en cas d'incident), le Cameroun et sa biodiversité, les dangers pour la nature et le besoin de la conservation, le choix des oiseaux comme indicateurs de la conservation, et enfin, le picatharte ! Il me tarde de mieux connaître cet oiseau, finalement assez mystérieux...

L'après midi, nous avons une leçon sur le matériel que nous allons utiliser et la façon de l'utiliser efficacement, par Malcolm, dont c'est la spécialité. Enfin, Taku nous donne les dernières recommendations pour le travail sur le terrain. Je suis impatiente de partir ! Nous finissons la journée, tous ensemble, dans un restaurant typiquement africain, le Parallel. Demain, départ en brousse !
Day 3
In the morning, we pack our bags and leave the hotel. I post my postcards, with the hope they arrive before I come back to France. I am surprised because there is any post system, as in France or other countries...

Near 3:00 pm, all the team members are present at the office, so we load the bags and tents on one car, as all the food is loaded on the second one. We go on board. For the first time since we are in Cameroon, we are leaving Yaounde. Along the road, some houses built with red dirt... Then we left the road to go on a trail. It looks like a dirt path very eroded by places. Several times I fear the car could overturn...

When we arrive to the campsite, we choose our tent, we unload all the bags and other things. The chief of the village welcomes us with a few words, and Taku makes us visit the campsite, with all comfort : tents shed, kitchen, main room, shower, toilets... In the evening, Malcolm has seen the bird he has marked the precedent week, so he demonstrates us what our work will be. I am presonnally welcomed by ants, which let me many little painful reminds for this first evening in the forest...
Jour 3
Le matin nous mettons nos affaires en ordre et quittons l'hôtel. Je poste mes cartes postales, en espérant qu'elles arriveront avant mon retour. Je suis surprise par l'absence de système postal...

Vers 15h, tous les membres de l'équipe étant arrivés, nous chargeons les bagages et tentes sur une jeep, toute la nourriture sur la seconde. Nous embarquons. Pour la première fois depuis notre arrivée, nous sortons de Yaoundé. Le long de la route, des maisons, en terre rouge... Puis nous quittons la route pour prendre la piste. Il s'agit d'un chemin de terre très raviné par endroits. Plusieurs fois j'ai peur que la voiture ne se couche sur un côté...

A notre arrivée au camp, on nous attribue une tente chacun, on débarque toutes les affaires, le chef du village nous accueille avec quelques mots, et Taku nous fait visiter le camp, tout confort : abri à tentes, cuisine, salle, douches, toilettes... Le soir, Malcolm a repéré l'oiseau qu'il a bagué la semaine précédente, et nous avons droit à une démonstration de ce qui constituera notre travail à venir. Je suis personnellement accueillie par les fourmis, qui me laissent un souvenir cuisant pour ce premier soir...
Day 4
We have made two work teams, I am with the afternoon's one. The objective is to see the moves from the picathartes during the whole day, by picking its position with the radio receiver. This morning, for my team, is the occasion to have a good rest... After having a shower, I go for a walk in the village with my team members, Antoine and Takuo, who show me the villagers work, mainly food plantations and cocoa.

We prepared ourselves to go on the field (pants and shirt with long sleeves, rubber boots or walking boots), and we go to the study site. We take back equipments from the morning team and note our measures. We come back only at night, after have waited for seeing if the bird would come back to the nest to sleep.

At the evening, we begin with the briefing for the day and the following day. After that, Humphrey tells us that during each evening gathering, two of us would present themselves. The aim of this is to better know each one of the team... Everybody has to present himself, and answer to the other's questions, ALL the questions... It's a very good exercise, very funny, very useful to discover each of us and bond our group !
Jour 4
Les équipes de travail ont été faites, je suis dans celle de l'après-midi. Notre but est de visualiser les déplacements du picatharte au fil de la journée, en relevant sa position à l'aide du récepteur radio. Ce matin, pour mon équipe et moi, c'est donc "grasse mat'"... Après une douche, je vais faire un tour au village avec mes équipiers, Antoine et Takuo, qui me montrent les moyens de subsistance des villageois, essentiellement les cultures vivrières et le cacao.

Après nous être préparés pour aller en brousse (pantalon et haut léger à manches longues, bottes ou chaussures de marche), nous partons sur le site d'étude. Nous reprenons le matériel de l'équipe du matin, et prenons nos mesures. Nous ne rentrons qu'à la nuit tombée, après avoir attendu en vain près du nid pour voir si le picatharte reviendrait y nicher pour la nuit.

Le soir, après le débriefing du jour et le briefing pour le lendemain, Humphrey nous annonce que chaque veillée sera marquée par la présentation de deux d'entre nous. Le but du jeu est de mieux se connaître... Chacun doit se présenter, et se plier ensuite aux questions des autres, TOUTES les questions... C'est un très bon moyen pour rire ensemble, découvrir chacun de nous et souder l'équipe !
Day 5
This day, we change, we are the morning team ! We get up at 5:00, leave the campsite at 6:00 with the guide, while the village's children brng us some water for cooking and shower. We take our measures and follow the moves of the bird, from the top of the hill to the bottom of the valley.

After having a shower and some rest, we go for a walk in the village, and meet a former guide. In the evening, while "mootmoot" bite us without stop, Malcolm and Humphrey present themselves... A big debate follows, and all the english-speaking go to bed, because they cannot understand the mix between french and english. I realize that I am very lucky because I understand these two languages !
Jour 5
Cette fois-ci, changement de rôle, je suis dans l'équipe du matin ! Lever à 5h, départ à 6h du camp, avec le guide, pendant que les enfants du village nous amènent l'eau pour la cuisine et la douche. Nous prenons nos mesures et suivons l'évolution de l'oiseau, du haut de la colline vers le fond de la vallée.

Après une bonne douche et un peu de repos, nous allons faire un tour dans le village, voir un ancien guide. Le soir, alors que les "moutmout" ne cessent de nous piquer, ce sont Malcolm et Humphrey qui se présentent à nous... S'ensuivent des débats que les anglophones abandonnent, faute de comprendre le mélange franco-anglais. C'est vraiment une richesse pour moi que de comprendre les deux langues !
Day 6
Malcolm goes back to England, he has finished his mission in Cameroon. He takes with him one of the two antennas, because it has some defects. I appreciate the calm in the campsite during the morning, I listen to the wind, the birds' songs in the forest all around us...

I go off the camp with my team before noon, to take the morning team's place. We have some problems to take our measurements, specially with the GPS, because the batteries are very low. We can only have 11 good points for the research program, instead something like 15 ou 20 points duirng a good day.
Jour 6
Malcolm repart en Angleterre, il a terminé sa mission au Cameroun. Il repart avec une des deux antennes du récepteur radio, qui est défectueuse. J'apprécie la matinée au calme du camp, à écouter le bruit du vent, les chants des oiseaux dans la forêt environnante...

Je pars avec mon équipe avant midi, pour prendre le relais de celle du matin. Nous avons quelques soucis pour prendre nos mesures, spécialement avec le GPS dont les piles sont en fin de vie. Nous ne prenons que 11 points exploitables pour le programme de recherche, au lieu de 15 à 20 pour une demi-journée sans problème.
Day 7
We have modified the teams : Malcolm is gone, so Taku keep Takuo with him to try to catch and mark another picathartes. So Charlie and Antoine come with me for the radio measurements. This time, we have no problem with the GPS, but after 30 minutes on the field, the radio receiver shows us the low battery signal... Antoine runs to the camp to take the other receiver.

After we came back from the forest, we go and visit the village, meet some villagers, discuss with them... I learn many things about some plants I didn't even know. I also learn to play songo, a cameroonian strategy game. It looks like another african strategy game, named awale, game of seeds.
Jour 7
Nous avons modifié les équipes, car comme Malcolm est parti, Taku prend Takuo avec lui pour essayer d'attraper et baguer un autre picatharte. Charlie et Antoine partent donc avec moi pour les mesures. Cette fois-ci, ce n'est pas avec le GPS mais avec le récepteur radio que nous avons des problèmes ! Au bout de 30 minutes, il nous indique une faible batterie... Antoine court au camp pour échanger le récepteur avec celui qui reste.

Après notre retour de brousse, nous allons visiter le village, rencontrer les gens, les saluer et discuter... J'apprends beaucoup de choses, je découvre des plantes qui me sont totalement inconnues. J'apprends à jouer au songo, version camerounaise du jeu de l'awalé, le jeu des semailles, connu ailleurs en Afrique.
Day 8
I abused of papaya yesterday, and I feel pain in my stomach, which was good until today... But nothing wrong. We have a good morning with discussions and good massages at the campsite, and we go to the forest in the afternoon. We take many good measures, even when Charlie left us because she was feeling bad, an even when the guide left us...

Back to the camp, some good news : Taku and Takuo have caught another bird to band it. To celebrate this, and maybe because it is the end of a working week, Taku leads us to a local night club. I learn the african way to dance, and everybody say me that I am a good dancer, even the bartender tells it to me !
Jour 8
L'abus de papaye hier a eu raison de mon estomac, qui avait plutôt bien résisté jusque là... Il se rebelle, mais rien de grave. Après une matinée de discussions et de massages réparateurs au camp, nous partons en brousse pour l'après midi. Nous prenons nos mesures efficacement malgré le retour au camp de Charlie, qui n'est pas bien, et l'abandon du guide, qui n'a heureusement pas eu d'incidence...

Le soir, bonne nouvelle : Taku et Takuo ont attrapé un autre picatharte pour le baguer ! Pour fêter ça, et puis parce que c'est la fin de la semaine sans doute, Taku emmène toute l'équipe en boîte locale. J'apprends les danses africaines, et il parait que je danse bien, même le barman me félicite !
Day 9
This is a free day in Yaounde. The team members go back home to see their family, their friends, have a rest... Divine, one of the car drivers from CBCS, stays with us. First, we ask him to let us go to an internet café, to give some news to our family and friends. Then it is time to have lunch, before going to the zoo. The cashiers are upset when they see that we have our cameras. We don't want to pay for taking photos, so we have a guide with us, to lead us in our visit, and also to check if we don't use our cameras...

After the visit to the zoo, we go and see a football match, for the african nations cup and the world cup : Cameroon against Libya. The "Indomitables Lions" are very good players, the match is very exciting. When we leave the stadium, before going to Dr Dzikouk's house where we are invited, we escape a fight in the street, thanks to Divine driver's reactions.

The evening is good, we eat, we drink, we dance... Castel (a cameroonian beer) rolls in. Guillaume says goodbye to us and thanks us for the work we have done. We come back to the campsite late, very tired...
Jour 9
C'est une journée à Yaoundé. Les équipiers rentrent chez eux voir leur famille, leurs amis, se reposer... Nous avons Divine, un des chauffeurs de CBCS, à notre disposition. Nous lui demandons d'abord d'aller à un cyber-café, pour pouvoir donner des nouvelles à nos proches. Puis nous allons déjeuner, avant d'aller au zoo de Yaoundé. Les caissiers nous font un scandale lorsqu'ils voient que nous avons des appareils photo. Nous ne payons pas le surplus qu'ils demandent, du coup, nous avons droit à une visite guidée, autant pour le service que pour nous surveiller...

Après le zoo, nous allons voir un match de foot, qualificatif pour la coupe d'Afrique des nations et la coupe du monde 2006 : Cameroun contre Libye. Les "Lions indomptables" sont à la hauteur, c'est formidable. Lorsque nous sortons du stade, avant d'aller chez le Dr Dzikouk où nous sommes invités, nous échappons à une échauffourée grâce aux talents et aux réactions de Divine.

La soirée se passe bien, nous mangeons, buvons, dansons... La Castel (bière camerounaise) coule à flot. Guillaume nous congédie en nous remerciant du travail accompli, et nous rentrons au camp tard dans la nuit, bien fatigués.
Day 10
Even in the afternoon team, I got up at 5:30, because I heard from 5:00 the birds discuss around the campsite... I think that even here, few guys can understand that I can have fun just by staying there and feeling me in harmony with nature early in the morning, when humans are still sleepy...

We have made new teams, to search the second bird that Taku and Takuo have marked. We leave the camp early, because the new study site has a bigger distance from the camp than the precedent one. We have some bad experiences during our research for the bird : the radio receiver was not correctly charged, we have to change it. After that we think we have a signal, just before thinking that the signal we have is in fact a bad one, created by the transmitters in Takuo's bag... We come back to the camp empty-handed, just as the morning team was...

In the evening, we celebrate Shaun's birthday, with a surprise : Vincent asked Divine to buy a big cake, so we have it just after Shaun's presentation...
Jour 10
Même faisant partie de l'équipe de l'après midi, je me suis levée à 5h30, car j'ai entendu dès 5h les oiseaux dialoguer... Je crois que même ici, peu comprennent le plaisir que je peux avoir à être en harmonie avec la nature au petit matin, à l'heure où tout les humains sont encore ensommeillés...

Nous avons refait les équipes, pour rechercher le deuxième oiseau que Taku et Takuo ont marqué. Nous partons tôt, car le site où nous allons est plus éloigné du camp que le précédent. Nous essuyons quelques mésaventures en cherchant l'oiseau : le récepteur radio n'a pas été correctement rechargé, il faut le changer. Puis nous pensons avoir un signal, avant de nous apercevoir que ce sont des interférences provoquées par les émetteurs restants dans le sac de Takuo... Nous rentrons au camp aussi bredouilles que l'équipe du matin...

En soirée, nous fêtons l'anniversaire de Shaun avec une surprise : Vincent a fait acheter un gâteau par Divine, et nous le dégustons après la présentation de Shaun...
Day 11
Today in the morning team, we continue to search for this invisible second picathartes... We take another way than yesterday, to make a large circle around the differents marked places. Often, we test to see if we have the signal : no answer. We give the equipment to the afternoon team without results. But we have senne some picathartes ! A couple of birds coming back to the nest...

In the afternoon, I show Vincent some good walks in Paris, because he come and visit the town before going back to Vancouver. Then after a little rest, I go for a walk in the village with Takuo. We discuss with the villagers, he shows me the checkers game, it looks like the game we know in France... We also go and see the source. There is one in each village, thanks to Earthwatch money.

The other team is also empty-handed, and we discuss a lot about this during the briefing of the day. We decide to finish the study on the first caught bird, and we prepare the teams for this work. The evening finishes with Taku's presentation, our PI.
Jour 11
Dans l'équipe du matin cette fois, nous continuons à chercher cet insaisissable second picatharte... Nous prenons un autre chemin qu'hier, pour faire un grand tour autour des différents sites marqués. Régulièrement, nous testons le signal, mais aucune réponse. Nous transmettons le matériel à l'équipe de l'après midi sans avoir de résultat. Mais nous avons vu des picathartes ! Un couple qui revenait au nid...

Je passe l'après midi à montrer à Vincent de bonnes balades dans Paris, car il va passer quelques jours en France avant de revenir à Vancouver. Puis, après avoir pris un peu de repos, je vais faire un tour au village avec Takuo. Nous discutons avec les habitants, il me montre le jeu de dames, similaire à celui que nous connaissons en France... Nous passons également au point d'eau, aménagé dans chaque village de la vallée grâce au financement d'Earthwatch.

L'autre équipe revient également bredouille, s'ensuit de nombreuses discussions et hypothèses durant le briefing. Nous décidons de revenir sur l'étude du premier oiseau capturé, et préparons les équipes en conséquence. La soirée se termine avec la présentation de Taku, notre "PI" (prononcer "pi-aïe", Principal Investigator).
Day 12
Today, the working day is short, because a football match is planned with the villagers this afternoon. On team only wil go and work from 6:00 am to 2:00 pm. So we go, 4 of us, look for the first bird, as we planned. Sometimes we look for the second bird signal, just in case... without result. Fortunately, coming near the nest, we see two couples of picathartes ! They were probably frightened by a group of monkeys, that we see going in the forest. We come back to the camp, for our team it was the last working day on the field. I feel a bit sad.

The footbal match didn't take place as it was planned, but we enjoyed it... The team come back to the campsite with three wounded people, including me... Nothing serious, even if I impressed the others (I cut my lip, so I bled during a few minutes).
Jour 12
Aujourd'hui, la journée de travail est écourtée, car un match de foot est prévu avec les villageois cet après midi. Une seule équipe va travailler, de 6h à 14h. Nous partons donc, à 4, pister le premier oiseau, comme prévu. De temps à autre nous cherchons le signal du second, au cas où... sans résultat. En passant près du nid, nous voyons deux couples de picathartes ! Ils ont sans doute été effrayés par une bande de singes que nous voyons décamper... Nous rentrons au camp, pour notre équipe c'était notre dernier jour de travail en brousse. J'ai un pincement au coeur.

Le match de foot ne s'est pas exactement déroulé comme prévu, mais nous nous sommes bien amusés... L'équipe du camp revient avec trois blessés, dont moi... Heureusement, rien de grave, même si c'est très impressionant (je me suis entaillée la lèvre, alors j'ai abondamment saigné pendant quelques minutes).
Day 13
The other team leave the camp early, they work from 6:00 am to 2:00 pm today, and this afternoon, the villagers give us a traditional party... As a french-speaking foreigner, I have to talk to the villagers, explain them what we do, why, and why it is important to do these research...

At 3:00 pm, the delegate come to the camp, and we accompany him to the party place. The delegate and Taku are the first, Taku limps a bit because he was injuried the precedent day. We are hearing the drums since more than one hour... There, we have the presentation from the villages community and its organisation, and it is time fo my speech. They said I had a good one. If it's good for the project, it's fine ! And they serve us some food with palm wine, before go and dance...

This evening is the last together, the last in the forest, time to give the balance. Everybody is serious, we talk about the study, the results from the expedition and the camp compared to what each of us was expecting... Nobody wants to go to bed, so we discuss, walk between the tents, talk a bit...
Jour 13
Les autres équipiers partent tôt, c'est à leur tour de faire 6h - 14h, car cet après midi, les villageois nous reçoivent pour une grande fête traditionnelle... En tant que francophone de l'équipe, et surtout des étrangers, je suis chargée de faire un message aux villageois, pour leur expliquer notre travail et l'importance des recherches...

A 15h, le délégué de la comunauté de villages vient au camp, et nous partons pour le lieu de la fête, le délégué et Taku en tête, clopinant car il s'est blessé au foot la veille. Nous entendons les tam-tams depuis plus d'une heure... Arrivés sur place, nous avons la présentation de la communauté de villages et de son organisation, puis vient mon discours... Il parait que j'ai bien parlé. Si cela peut aider le projet, tant mieux ! Puis viennent le repas, arrosé au vin de palme, et les danses...

Le soir, c'est la dernière soirée en brousse, et l'heure du bilan. Tout le monde est grave, nous discutons des perspectives de l'étude, des bilans de chacun par rapport à ses attentes de la mission, du camp... Personne ne veut se coucher et nous errons entre nos tentes, prenant n'importe quel prétexte pour discuter, encore un peu...
Day 14
I get up at 5:00 to pack my bag. I am very sad as I put my tent in order. At 6:00, everybody in the camp is awaken and each one help to let the camp empty and in order. We leave the camp with just the "buildings", main room, tents shed, kitchen, shower, toilets. All the stuff is folded and arranged. We load the cars, the loading is attached with some... phone wire, because we don't have ropes !

We come back to Yaounde and to the hotel. As we return I have a strange feeling. We rest a bit and have a good shower. At this time, I realized that our trip in Cameroon is nearly ended, and I cry.

Lunch, and we have a last walk around the town and some places that we know well now : the Parallel, town center...
Jour 14
Lever à 5h pour préparer mes sacs. C'est le coeur en berne que je range mes affaires. A 6h le camp se réveille et chacun met du sien pour plier et vider le camp. Seules restent les installations "en dur", la salle, l'abri à tentes, la cuisine, les douches, les toilettes. Tout le reste est soigneusement plié et rangé. Les jeep sont chargées, le chargement fixé avec du... fil téléphonique, faute de sangle !

Retour à Yaoundé et à l'hôtel de départ. Le retour laisse une étrange impression. Nous nous reposons un peu et prenons surtout une bonne douche. C'est à ce moment seulement que je réalise que c'est la fin de notre séjour et verse quelques larmes.

Déjeuner, et nous nous promenons une dernière fois dans la ville et les lieux que nous connaissons un peu maintenant : le Parallel, l'hôtel de Ville...
Day 15
We pack our bags during the morning. The guys are tired and have a rest, but I am very nervous. I go for a walk around the quarter. I buy some few things, but I take my time to see and remember all the images I want to keep from this country I don't want to leave.

But I have only few time to think. We have lunch, and Divine takes us to the central market to let us buy some souvenirs. Shaun and me buy a drum, and we buy some different things to take them back to Europe. The afternoon is very short, with Humphrey's last invitation for a Castel at his house... We meet his elder brother, Jude, and find there Taku and Takuo who want to come with us at the airport. One last time, we laugh, we talk, we benefit from the Cameroonian spirit ! The same with Charlie and Rose who came to say goodbye.

Taku and Takuo come with us to the airport. A hard route is beginning, we just think they don't want to leave us go ! We have to declare our drums and pay for it, we have the first passport control, bags chek-in, another passport control... We say goodbye to our friends who came with us but can't go through. It's very hard because we don't know when we will be able to see them back !

We have other barriers : X-rays for our cabin's bag, second manual bag searching... Another passport control... Finally we can go in the plane. The trip between Yaounde and Douala is very short, we cannot even unfasten our belts. But the stop in Douala is very long... Two hours waiting without going out of the airplane !

After taking off from Douala, we have a meal (near midnight !), and we try to sleep a bit... I can't forget the team, I think I am really abandoning them...
Jour 15
Nous prenons une partie de la matinée pour boucler nos sacs. Les garçons sont fatigués et prennent un peu de repos, je suis trop nerveuse pour ça. Je vais faire un tour dans le quartier et fais quelques menus achats, mais je prends surtout le temps de marcher, de voir et de retenir les images de ce pays que je n'ai pas envie de quitter.

Mais je n'ai que peu de temps pour tergiverser. Déjeuner, et Divine nous emmène au marché pour des achats souvenirs. Shaun et moi acquérons un djembé chacun, et nous achetons diverses choses pour les ramener en Europe. L'après midi passe vite, avec l'invitation supplémentaire de Humphrey chez lui pour déguster une dernière Castel... Nous rencontrons son frère aîné, Jude, et retrouvons Taku et Takuo qui nous accompagneront à l'aéroport. Une dernière fois, nous rions, discutons, profitons de l'ambiance camerounaise... Idem avec Charlie et Rose qui sont venues nous dire au revoir.

Taku et Takuo nous accompagnent à l'aéroport. Le parcours du combattant commence, à l'aéroport on croirait qu'ils ne veulent pas nous laisser repartir ! Douanes où nous devons déclarer et payer une taxe sur nos djembés, contrôle du passeport, enregistrement des bagages, re-contrôle des passeports... Nous faisons nos adieux à nos amis qui nous ont accompagnés jusque là mais ne peuvent aller plus loin. C'est dur car nous ne savons pas quand nous pourrons les revoir !

Les tracasseries continuent, passage aux rayons X du bagage de cabine, puis seconde fouille, manuelle celle ci... Re-contrôle du passeport... Enfin on embarque. Le trajet Yaoundé-Douala est très court, nous n'avons même pas le droit de détacher nos ceintures. Par contre, l'escale à Douala semble très longue... 2h à attendre sans sortir de l'avion !

Après le décollage de Douala, nous avons droit à un repas (à minuit !), puis on essaie de dormir un peu... Je ne cesse de penser à l'équipe que j'ai vraiment l'impression d'abandonner...
Day 16
5:55 am, Paris' time. The commandant told us our landing to Paris. In half hour, I come back to a crazy world... Everything will go very, very fast after that...
Jour 16
5h55, heure de Paris. Le commandant nous a annoncé notre prochaine descente sur Paris. Dans une demi- heure, retour dans un monde de fous... Tout va s'enchaîner très, très vite ensuite...
Back to top Haut de page
Last update on 25th July 2005 Dernière mise à jour le 25 juillet 2005